mercredi 20 août 2014

Je suis épuisé


Qui arrêtera le « monstre » qui m'a donné naissance, après avoir poussé mon père au désespoir décédé en 1987, elle va réussir à me détruire, avec l'aide de son fils Alain et de son épouse Marie Christine ?

Au bout de 18 ans, je n'ai plus la force, ni les moyens de me battre, même avec l'aide, sans relâche, depuis si longtemps d'Emmanuel Huot, de Joël Thoraval, de Pierre Moreau et de ma sœur Bernadette.

Je pense aussi à Cédric, mon fils, que je n'ai pas pu accompagner depuis 16 ans et que le médecin de famille, non seulement profitant de la situation au lieu de m'aider dans les difficultés, s'accaparera ma femme, mais ensuite me remplacera dans une partie de ma propre famille.

Ce conflit familial larvé, explosera en 1997, et alors en profiteront un directeur régional de Citroën Mr Marc Buellet avec son acolyte concessionnaire, Mr Philippe Roybon.

Puis une partie du Tribunal de commerce de Melun en 1998 fera ses « choux gras » de cette situation en la personne de Maître François Cognet et de son avocat Maître François Malpel avec la complicité du Vice-président du Tribunal de Commerce Mr Gérard Duez, sous la bienveillance du juge Mr Josse.

Mais le plus honteux sera l'acharnement qu'aura mis Mr Pierre-Henri Chaussé du CEPME/OSEO/BPI à parfaire cette destruction.

Je suis à bout, je ne veux pas en venir à l'extrême car je suis croyant et je pense un jour retrouver mon père et les personnes qui m'étaient chères.

Mais que cela est dur, combien de temps puis-je tenir ?

Claude GERBAUX