Alain GERBAUX

Dimanche fin d'après-midi du 27 juillet 2015

A cet instant, j'entends du monde qui arrive, à priori un jeune couple et peut-être d'autres personnes. 
Les personnes de la maison sont très heureuses de cette arrivée.
Il y a une fille au son de la voix peut-être une de mes nièces « je vais peut-être en revoir une, cela fait si longtemps que je ne les ai vues », Aurélie, ma filleule qui est une jeune maman.

Tout le monde est dans le salon et à l'air joyeux on rit, on parle fort, et j'entends distinctement la voix de ma mère qui à l'air en pleine forme maintenant.

J'entends du bruit dans l'escalier, je pense que l'on vient me chercher, 
peut-être pour prendre l'apéritif du samedi soir.


Communion de ma filleule Aurélie Gerbaux à Roissy en Brie

Hélas, hélas, c'est cette Horde sauvage !!


Je ne verrai que le visage de cette femme, ma propre filleule
Et une seule chose me vient à l'esprit « Pas ça »


                      



Dépôt de plainte contre Mr Alain Gerbaux et sa fille Aurélie Gerbaux 
et deux autres individus
au commissariat de Pontault Combault.

*******

Maison de Mr et Mme Alain et Marie Christine Gerbaux 
à Favières en Seine et Marne


*******

COURRIER de BPI France du 5 mars 2015

BPI France travaille avec les voyous en l'occurrence Mr et Mme Alain GERBAUX, et privilégie ceux-ci. De plus BPI France profite d'un réseau corrompu au Tribunal de Commerce de Melun dans les années 1998 à 2002.

Une dette initiale d'un peu plus de 577 000,00 Euros qui se transforme 
en 1 418 069,69 Euros.

TPE et PME qui comptez travailler avec cet organisme méfiez-vous, et ne signez pas de caution surtout si vous êtes de bonne foi, sinon cet organisme d'État vous détruira et vous mènera à la ruine.
Il préfère collaborer avec un système « mafieux » et les associés et co-gérant « véreux » qu'avec l'entrepreneur.

Voilà comment la France est-elle aussi soumise à la corruption 
et à la médiocrité.


*******

Lettre de Mme Bernadette Lucas-Gerbaux à sa mère Mme Aline Gerbaux

Du 14 octobre 2012
Ma sœur croyant bien faire, alors que je lui ai annoncé que BPI France 
voulait que je lui verse 150.000,00 Euros
uniquement me concernant, enverra cette lettre à sa mère.

Cela aura pour conséquence de permettre à BPI France de négocier pour 75.000,00 Euros avec Mr et Mme Alain Gerbaux. En effet ceux-ci ont obtenu de Mme Aline Gerbaux le montant nécessaire pour traiter avec Mr Pierre Henri Chaussé.
La date de ce courrier est symbolique puisque cela correspond à mon anniversaire de naissance.
Où est l'éthique, la justice ...

Merci à tous.

*******

TRIBUNAL de COMMERCE de MELUN

Ordonnance de Référé rendue le 4 février 1998
Numéro 97/R350

Cette audience aura lieu 36 Rue Bancel à Melun
Mr ROLLAND, présidant l'audience ses Référés :

Extrait des Minutes du Greffe du Tribunal de Commerce de Melun
           

          

Page 4 : SUR CE

"Attendu que les pièces produites au débat, notamment les procès verbaux d'intervention de l'Administration fiscale, ne font apparaître aucune opération de gestion qui fut opérée en contradiction avec les intérêts sociaux des sociétés intéressées ni même en l'absence totale de justification,

Attendu que Monsieur Alain GERBAUX est co-gérant avec son frère des SCI MULTICOP et CETA,
Qu'aucune décision importante ne peut être écartée de son attention,

Attendu que le Tribunal ne saurait qualifier une compression de personnel, mesure de prudence pour l'entreprise, comme un acte de gestion contestable,
...
- Nous déclarons incompétent en raison d'une contestation sérieuse.
- Renvoyons les parties à se pourvoir au fond ainsi qu'elles aviseront,
- Condamnons Mr Alain GERBAUX et Mme Marie Christine GERBAUX en tous les dépens dont frais de Greffe... "
*******


COUR d'APPEL de PARIS
Déclaration d'appel du 30 mars 1998
Dossier Numéro 20270

Mr Alain GERBAUX et Mme Marie Christine FONTAINE épouse de Monsieur Alain GERBAUX, interjette appel de la décision de l'ordonnance de référé rendu le 4 février 1998, par le Président du Tribunal de Commerce de Melun.

À L'encontre de :
- La Société Nouvelle GERBAUX AUTOMOBILESSNGA
- Maître COGNET, représentant des créanciers de SNGA
- Maître MARCHIER, Administrateur au redressement judiciaire de la société SNGA
- La société HOLDING GERBAUX
- La SCI CETA
- La SCI MULTICOP HEREDIA
             
*******
BORDEREAU DE DECLARATION DE CREANCES
Jugement du Tribunal de Commerce de Melun
Du 6 décembre 1999
Maitre COGNET Représentant des Créanciers

Suite aux abus de biens sociaux de Monsieur Claude GERBAUX
Mr Alain GERBAUX et Mme Marie Christine FONTAINE épouse GERBAUX, demande 100 000.00 Francs de dommages et intérêts pour leur préjudice moral et les frais de procédure.

Bordereau reçu par Maître COGNET le 18 janvier 1999, le même jour que l'établissement de ce document au cabinet de la SCPA Philippe COET !
L'ignominie n'a pas de limite, ils savent pertinemment tous les deux que cela est faux


*******
TRIBUNAL de GRANDE INSTANCE de MELUN

Jugement Correctionnel du 11 Juin 2001
Numéro de Jugement : 1647/01
Numéro de Parquet : 9890039
Extrait des Minutes du Greffe du Tribunal de Grande Instance de Melun
« Monsieur le PROCUREUR DE LA REPUBLIQUE, près de ce tribunal, demandeur et poursuivant,
Monsieur GERBAUX Alain
Madame FONTAINE Marie Christine épouse GERBAUX
.
ET
GERBAUX Claude Henri Jean
....
PAR CES MOTIFS
SUR L'ACTION PUBLIQUE
Statuant publiquement, en premier ressort et par jugement contradictoire à l'égard de GERBAUX Claude
Déclare GERBAUX Claude non coupable des faits qui lui sont reprochés,
le RELAXE des fins de la poursuite sans peine ni dépens.
Laisse les dépens à la charge du Trésor.
SUR L'ACTION CIVILE
Statuant publiquement, en premier ressort et par jugement contradictoire à l'égard de M.GERBAUX Alain et de Madame FONTAINE Marie-Christine épouse GERBAUX,
Déboute les époux GERBAUX de leurs constitutions de parties civiles.
Laisse à leur charge les dépens de leur intervention.
Le tout en application des articles 406 et suivants et 485 du Code de Procédure Pénale et des textes susvisés »
      

       


*******

TRIBUNAL de GRANDE INSTANCE de MELUN
Jugement Correctionnel du 27 juin 2002
Numéro de jugement : 2499/02
Numéro de Parquet : 0208084
Extrait des Minutes du Greffe du Tribunal de Grande Instance de Melun

Le Tribunal

« GERBAUX Alain a été cité directement à l'audience de ce jour par la partie civile, suivant acte d'huissier délivré à domicile le 04 Avril 2002,
La citation est régulière ; il est établi qu'il en a eu connaissance ;
Le prévenu n'a pas comparu mais était représenté par son avocat Me MALAGUTTI ; il y a lieu de statuer contradictoirement à son égard ;
Il a été cité par la partie civile pour :
D'avoir à PONTAULT COMBAULT depuis temps non prescrit, dénoncé un fait de nature à entrainer des sanctions judiciaires, administratives ou disciplinaires contre Claude GERBAUX, en sachant que ce fait était totalement ou partiellement inexact.
.
Il y a lieu de renvoyer les débats à l'audience du 06 Mars 2003 à 13 heures30, même Chambre »

      

     


*******

PERIODE DE REDRESSEMENT de SNGA du 27 février au 6 juillet 1998
Pendant que le société SNGA est en redressement judiciaire, Mr Alain GERBAUX, crée le 5 mai 1998, avec Mr Jean Claude JAM, qui sera le gérant, et Mr VICENTY, une société le "GARAGE de MAIRIE" à Ozoir la Ferrière, auparavant Mr Bruno VICENTY a été aussi agent Citroën de la Concession SNGA. Hors MR Jean Claude JAM, ancien vendeur de SNGA, gère la société SNDA, qu'il a créé en face de la concession SNGA.

Mais, j'aurai les preuves bien plus tard, ci dessous, texte du courrier envoyé à Maître SIGAUT CORNEVAUX, le 10 novembre 2003
*******
Chère Maître,

Je vous communique, les statuts du Garage de la Mairie, société dans laquelle mon frère, détient le plus de parts, et qui a été enregistrée le 5 mai 1998.

A cette époque la scie te SNGA, la concession Citroën, était en redressement judiciaire, elle n'a été liquidée que le 6 juillet 1998.

La date du dépôt de ces statuts montre, que les balbutiements de cette création, était bien antérieur à cette date, Sachant que Mr Jam et Mr Vicenty, sont eux-mêmes les seuls associés de la société SNDA (garage Renault située juste en face de la Concession Citroën) et que Mr Jam a été vendeur de ma concession.

Pendant cette période , entre la DCP, début mars 1998 et le début mai, mon frère et ma belle-sœur, toujours associés ses sociétés du groupe, ont participés aux assemblées de ses dernières en présence de Maître Nicolas Filipowicz, m'accusant de ne pas faire le nécessaire à la survie de celles-ci.

Ils ont donc continués leur travail de « sape » et leurs actions envers ma gestion par le dépôt de plainte pénale, effectuée durant cette période, après le refus du Tribunal de Commerce de Melun à prendre parti.

Vous comprendrez, qu'il est plus que naturel et moral que tout ce travail de destruction qui a été généré de façon méthodique et forcement avec l'appui d'autres personnes, soit puni. Et que je puisse obtenir, une réparation qui ne pourra jamais compenser ce que nous avons vécu, avec mon fils et mon épouse, durant ces années, et tout ce que nous avons perdu au niveau humain e financier.

Aussi je vous demande, de tout faire que non seulement la Vérité éclate au grand jour, mais aussi que ceux-ci payent pour leur infamie.

Je vous remercie par avance de votre compréhension, et vous prie de croire, Chère Maître, en l'assurance de mes sentiments les meilleurs.

Signé : Claude GERBAUX

P.J : Statut Garage de la mairie
Copie Maître Nicolas Filipowicz

*******

Statuts du Garage de la Mairie à Ozoir la Ferrière enregistrés le 5 mai 1998 à la
Recette Principale de Impôts de ROISSY en BRIE

        

Courrier à Maître Christine SIGAUT CORNEVAUX du 10 novembre 2003


 *******

ORDONNANCE du 21 décembre 1999 du TGI de MELUN
Numéro d'ordonnance : 99/529

La vente de la SCI MULTICOP au prix de 4 000 000.00 Francs le 7 juillet 1999, aurait permis de solder l'emprunt du CEPME effectué par la SCI CETA . Cette somme sera bloquée par Maitre François COGNET, avec l'aval de Mr et Mme Alain GERBAUX, alors co-gérant de ces deux SCI, MULTICOP HEREDIA et CETA. Les deux SCI ayant les mêmes associés et même répartition 50/50

   

   

Exposé des Moyens et Prétentions des Parties :

La page 4, vous montrera la complicité entre Maître François COGNET et les époux Alain GERBAUX

« Les requérants font en particulier grief aux époux Claude GERBAUX d'avoir réalisé à leur insu la vente d'un immeuble appartenant à la SCI MULTICPO HEREDI pour un prix de 4.000.000.00 francs dont l'encaissement est intervenu par inscription au crédit du compte de la société ouvert à la SNVB.

Apprenant que le produit de la vente avait déjà été amputé d'une fraction de la somme au point de la ramener au montant de 3.151.073,05 francs et qu'une saisie conservatoire pratiquée par Maître COGNET dans l'intérêt des créanciers se trouvait exposée dès le 23 décembre 1999 à une éventuelle mainlevée, les requérants ont entendu prévenir une dissipation des fonds destinés notamment à désintéresser le CEPME, créancier des deux frères GERBAUX en leurs qualités de cautions solidaires.

Les préoccupations exprimées par les époux Alain GERBAUX ont été confirmées par Maître COGNET qui a indiqué s'aligner sur les prétentions affichées par les requérants. »

*******




Aucun commentaire:

Publier un commentaire