dimanche 2 juillet 2017

Tribunal de Commerce de Melun


« La vraie faute est celle que l'on ne corrige pas »


! Message !


Article complémentaire à venir


Tribunal de Commerce de Melun


« Les fautes des Magistrats ou gens de justice doivent estre moins tollerees, qu'en tous les autres estats »

La Roche Flavin, Treize Livres des Parlements de France, 1617.


  


À l'heure où l'on ne parle que Moralisation et Confiance
qu'en est-il de certains membres d'institution devant rendre 
une Justice équitable.


Dans une actualité en ce mois de juillet, où nos élus à l'Assemblée Nationale, en grande majorité, veulent moraliser la vie publique, qu'en est-il au sein du Tribunal de Commerce de Melun.
Qu'en pense, Mr Jean Gaillard, son président et Maître Christophe Ancel, administrateur judiciaire aujourd'hui à Melun et qui a récupéré ce dossier il y a dix ans, alors qu'il était déjà à Évry.
Mais aussi Maître Philippe Modat, dirigeant du Greffe du Tribunal de Commerce, acteur et témoin à l'époque des faits, et toujours en responsabilité actuellement.


Tout le monde souhaite la transparence, qu'en est-il concernant le Greffe du Tribunal de Commerce.
Sur son site, vous aurez des difficultés à trouver les dirigeants et la composition du Tribunal de Commerce.
Beaucoup d'entrepreneurs de TPE et de PME, ne souhaiteraient-ils pas avoir un tel capital social de 917 851.15 Euros et ne pas divulguer leur bilan sur société.com, ou qu'ils apparaissent sur Infogreffe



Le président du Tribunal de Commerce de Melun : Pompier pyromane ?

Melun – Meaux. Les tribunaux de commerce mettent en place d’une cellule psychologique


Mercredi 21 septembre 2016, c’était au tour des juridictions de Melun et de Meaux d’adhérer au dispositif, avec la création de sentinelles capables de détecter les symptômes de dépression voire les risques de suicide.

« Sur les 1 200 ouvertures de procédures ouvertes à Meaux et Melun, on a détecté une centaine de cas qui nécessiteraient une communication avec un psychologue » , indique Jean Gaillard, le président du tribunal de commerce de Melun.


Info sur site cgerbaux.info

BPIfrance 




En effet, les procédures, engagées par un collaborateur de BPI finance, Mr Pierre Henri Chaussé, avec un acharnement hors de propos, alors qu'il avait connaissance des aléas et du contexte dans lequel celui-ci se déroulait, privilégieront, la corruption et la lâcheté, durant près de 20 ans.

             

Bientôt viendra l'heure des réparations, mais avant j'espère que BPI, dont le monde de l'entreprise a un énorme besoin pour aller à la conquête de l'international, par l'intermédiaire de ses dirigeants aidera à la résolution du dossier.
En particulier, concernant le Tribunal de Commerce de Melun et ce que devrait être l'attitude de son président actuel et du mandataire actuel pour rectifier les « erreurs » de leurs prédécesseurs concernant ce dossier où corruption rimait avec lâcheté.


« La Transformation de la communication »

Atelier durant le grand rassemblement des entrepreneurs à l'Aréna de Paris Bercy organisé par BPI France. C'est Mr Patrice Bégay, le directeur exécutif, qui anima ce dernier avec de nombreux intervenants de qualité.
Nous sommes dans un bouleversement de la communication et les médias papiers doivent se remettre en cause, pour survivre et progresser.


L'information ne sera plus comme avant, et ce que l'on pouvait cacher, par pression et autres interventions, dorénavant, n'est plus possible.
Il n'y a qu'à voir les actualités de tous les jours dans le monde.
Et ceux qui pensaient conduire leurs méfaits en toute impunité, au sein du Tribunal de Commerce de Melun, vont devoir répondre de leurs actes.

*******
Alors que que je luttais contre la malveillance,
En même temps


« Retrouver notre esprit de conquête pour bâtir une France nouvelle. »

Un France qui libère, pour ne plus être bloquée par des règles devenues obsolètes. Et en même temps une France qui répare les injustices de départ 
et protège chaque citoyen afin de le mettre en capacité de réussir sa vie.


Programme En Marche ! d'Émmanuel Macron 




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire