lundi 29 décembre 2014

Vœux 2015

 MEILLEURS VŒUX 2015 

     Tribunal de Commerce de Melun               CEPME-OSÉO-BPI                 

        

Ces deux grandes institutions ont été créées pour faire Grandir, Accompagner, RénoverDévelopper les Entreprises quel qu'en soit la taille pour l'une, 
et « Sauvegarder » les Entreprises pour l'autre.

Ce qu'elles font aujourd'hui consciencieusement avec dévouement et professionnalisme.
Mais malheureusement il y a quelques années, fin du siècle dernier, certains individus à l'éthique « chancelante » ont dévoyé le but fixé à ces institutions.
J'en ai moi-même subis les affres dans les personnes de Maître François Cognet, Maître François Malpel et Mr Gérard Duez, membres influents du Tribunal de commerce de Melun.

Ainsi que de Mr Pierre Henri Chaussé du Cepme, peut-être plus par incompétence.

Puisse que cette année 2015, permettent à ces institutions de réparer le préjudice, qu'elles ont fait subir à des entreprises créées depuis 1931.
« La vraie faute est celle qu'on ne corrige pas. »    Confucius

Bien sûr cela n'a été possible, qu'avec un terreau facilitateur, en particulier familial et difficile à surmonter quand il s'agit de celle qui vous a mis au monde et celle qui a donné naissance à votre Fils. Maintenant, celui-ci a acquis, à 26 ans, son indépendance, et j'en suis fier. 
D'autres individus sont intervenus, profitant de la situation, mais de bien piètre importance. Il y a en a tellement d'autres qui m'ont apporté leur soutien. Je citerai parmi eux : Daniel C, Pierre M, Emmanuel H, Joël T, Jean D, Philippe M, Philippe C, ...
Que cette année 2015 permette à notre beau pays, la France, dans une Europe forte et indépendante, de retrouver pour sa population une lueur d'espoir.
Et que Confiance rime enfin avec Éthique, alors à cet instant, tout est possible.
MEILLEURS VŒUX 2015

lundi 24 novembre 2014

Mr Alain NORDMANN

Dans ce monde fait d'ignorance, d'incompréhension, de médiocrité, de lâcheté, de méchanceté …

J'ai dû faire face à ces différentes postures.

Hier après-midi, dimanche, nous avons reçu Marina et moi mon fils Cédric à la maison, ce qui se produisait malheureusement bien trop rarement pour d'innombrables raisons depuis près de 15 ans.
Cette soirée fut empreinte, me concernant, d'une immense joie, mais aussi d'un incommensurable gâchis et d'une grande tristesse.
En effet, il nous a apprit que dorénavant, ayant entamé sa 7ème année de médecine, il était officiellement le « Docteur Cédric Gerbaux ».
Je ne suis pas intervenu pendant ces quatorze dernières années pour ne pas le perturber, et ainsi malgré ma peine de ne pouvoir « l'assister », lui permette par son seul courage et abnégation de construire son avenir professionnel.
Combien de moments douloureux ai-je subis durant ces années, les partageant malgré moi avec Marina, russe, ma femme depuis 7 ans et demi, qui me soutient depuis 9 ans.

Qui est cet imposteur, qui officiait à Pontault Combault, 63 avenue Charles Allain qui a permis, profitant de ma faiblesse compte tenu de l'environnement professionnel auquel nous avions à faire face dans les années 1998 à 2000 et relationnel avec ma mère Mme Aline Gerbaux, de réduire à néant mes possibilités de me battre efficacement ?
Ce n'est autre que le soi-disant Docteur Alain Nordmann, profitant de son statut de médecin de notre famille et ayant suivi Cédric depuis sa naissance, utilisant sa fonction pour passer « d'agréables moments » avec mon épouse, sans même prendre des précautions pour s'en cacher.

  

Cet individu, a épousé mon ex-épouse par la suite, mais avant il lui fallait qu'elle divorce d'avec moi et lui de sa femme. Depuis de nombreuses années, il s'est installé en Suisse à Crans Montana.

Non seulement, il a « accaparé » mon épouse et mon fils, mais de plus il s'est intégrer grâce à Marie Lise Petitpré, dans ma propre famille auprès de certains membres, allant jusqu'à « participer » aux obsèques à Ozoir la Ferrière de mon oncle Michel Gerbaux puis de ma tante Denise Gerbaux décédée il y a 1 an et que j'ai accompagnée pendant plus de 9 mois alors qu'à 90 ans elle avait subit 6 interventions dont 2 amputations.

    
           
Mr Alain Nordmann au 10 Kms de Lausanne en 2010

dimanche 16 novembre 2014

Une Vie pour quel Projet


Une Vie pour quel projet

Le 13 novembre 2014 à 500.000.000 de kilomètres de chez nous !
Ou dans ma propre ville de Pontault Combault en Seine et Marne

Pendant plus de vingt ans, des chercheurs et ingénieurs ont mis leur intelligence, leur persévérance à construire et réaliser un projet dans le but de nous apporter la connaissance de ce qu'a été notre construction et d'où vient notre Terre.
Quelle réussite !. de ces images ténébreuses va peut-être jaillir la lumière sur notre passé et nos origines.


Philae, le petit robot protégé de Rosetta sur la comète Tchouri

Pendant cette période, d'autres ont mis leur pouvoir de nuisance et la lumière dans laquelle ils évoluaient au profit de la malveillance, en cachant l'obscurité de leur dessein.

Tel est le dessein de Mme Aline Gerbaux, bénéficiant du renfort volontaire ou de circonstance, de Mr et Mme Alain et Marie Christine Gerbaux, de Mr Philippe Roybon, de Mr Marc Buellet, de Mr Alain Nordmann, de Maître François Cognet, et de certains individus opérant au Tribunal de Commerce de Melun en ces années 1998; et encore à ce jour, de Mr Pierre Henri Chaussé, employé de BPI France.

Cette femme avait tout pour faire le bien : 3 enfants, 6 petits-enfants
9 arrière-petits-enfants.
Pontault Combault, ville où elle habite depuis 1931, où je suis né et où je demeure.

jeudi 13 novembre 2014

Audiences au tribunal de Commerce de Melun

Audiences du 3 et 10 novembre 2014

Audience du 10 novembre 2014 auprès du Tribunal de Commerce de Melun

BPI France (anciennement Cepme puis Oséo)
Encore une fois Mr Pierre Henri Chaussé de BPI France, par l'intermédiaire de son avocat, demandera le report, alors que c'est lui qui est à l'origine de cette procédure.
En effet, ayant été débouté de sa procédure de mise en vente de la maison qui m'héberge en avril 2014, et condamné à me verser 2 000 Euros, il a fait appel de cette décision du Tribunal de commerce de Melun.

Le report est fixé au 12 janvier 2015, pour que son avocat puisse présenter ses « conclusions » en réponse de celles de mon avocate.
Dix sept ans de procédure, et cette personne s'acharne toujours contre moi.
Je ne fais surtout pas l'amalgame entre cet individu et BPI France, ex-Oséo, ex-CEPME (banque d'État sensée aider les Petites et Moyennes Entreprises et les Créateurs)

Audience du 3 novembre 2014 auprès du Juge du Tribunal de Commerce de Melun

Bien que le dossier de la concession Citroën SNGA de Roissy en Brie date de 17 ans, le BPI France présente une dette de plus d'un millions d'Euros alors que la présentation initiale de leur dette, en 2004, intérêts compris, était de 577.000.00 Euros. Ils sont toujours dans l'impossibilité de présenter le détail de ce qu'il a reçu, ce qu'il a saisi, ce qu'il aurait dû récupérer auprès du mandataire judiciaire Maître François Cognet; ainsi que le calcul des intérêts.
Ils ont déjà reçu plus de 830.000.00 Euros

Report au 5 janvier 2015 à sa demande.
  
 


mardi 28 octobre 2014

La France est une Californie qui s’ignore

« La France est une Californie qui s’ignore »


NICOLAS DUFOURCQ, président de Bpifrance* dans le numéro 8 de WeDemain.

TRIBUNE. Écoutons notre petit grain de folie, soyons insolents, culottés et notre pays aura tous les atouts pour briller. Parole d’un banquier en charge des finances de la France qui innove !

    
     
                               
         
Faute de victoires éclatantes, et faute de renouvellement d’une quantité de dirigeants qui persévèrent dans l’être à tous les niveaux du corps social, la France se pense en état de défaite et de blocage. Défaites et blocages pénètrent au plus profond de l’esprit pourtant conquérant d’un pays habitué au mouvement.

On voit pulluler les traqueurs d’abus, redresseurs de torts, égaliseurs de conditions, tout le clergé des bonnes intentions et des envieux qui poussent sans toujours s’en rendre compte le contrôle social vers les excès que l’on connaît. Ces gens ne nous empêcheront pas de penser que la France est en Europe une Californie qui s’ignore, et d’observer avec un œil jeune le jaillissement d’énergie que l’on trouve chez les entrepreneurs de nos régions, les acteurs des cités, les Français de la troisième génération, les salariés des groupes mondialisés, les jeunes en nombre qui vont bientôt imposer la nouvelle société. On voudrait nous faire désaimer d’être Français, autant nous demander de désaimer d’être soi. Car à bien y réfléchir, on a beau le souhaiter, on revient toujours au constat qu’être soi vaut beaucoup, beaucoup mieux qu’être un autre.

Nous sommes Français, natifs de l’un des pays les plus profonds, les plus humainement riches, les plus privilégiés du monde. Et notre pays est à quelques mètres d’être totalement celui dont nous aimerions être fiers. Franchir ces quelques mètres suppose d’écouter notre petit grain de folie et de revenir au principe de base, le plaisir, et a l’unité de base, l’individu « grand vivant » décidé à prendre sur ses épaules du stress positif. Libérés de la prison du non-désir, nous autres Français de toutes origines sommes capables de soulever des montagnes !

Mais nous sommes aussi à quelques mètres d’un avenir obscur, celui que nous proposent les extrêmes de tous bords, au vent en poupe selon les sondages, conservatoires démagogiques de toutes les idées simples qui n’ont fait que compliquer la vie des Français et entraver leur liberté, en cela création directe et fidèle d’un demi-siècle de croyance en la possibilité de vivre dans un monde qui n’existe plus.

Le nouveau monde, déjà né et palpitant sous nos yeux, est parfaitement adapté aux qualités de la France moderne. C’est un monde individualiste, nous le sommes. Un monde créatif, nous le sommes. Un monde exogame, nous le sommes. Un monde agressif, nous le sommes ! Nous pensons être bloqués, sans voir que nous sommes libérés de quantité de stéréotypes et de préjugés culturels qui bloquent encore la plupart des sociétés qui se déclarent modernes et qui sont nos concurrentes. Nous avons fait un travail de liberté unique, et ceux qui voyagent le savent bien. Il ne reste qu’à déployer ces énergies, en faisant les bons choix à la croisée des chemins.

Pour cela, il faut être insolent. L’insolence, tempérament majeur des grands vivants, des femmes et des hommes libres, qualité de base des impétueux, des impatients, des découvreurs. Insolence, qualité ultime de ceux qui refusent d’analyser leur impuissance, et qui n’attendent pas les réformes venues d’en haut pour commencer à envisager de vivre. Qualité des patriotes, des volontaires, des optimistes. Qualité des entrepreneurs, nos clients de la Banque publique d’investissement, tous les anonymes admirables qui avec la bonne hargne ont voulu de tout temps être leurs propres patrons, insolence à vouloir aller vers le plaisir d’être libre. Bpifrance*, parmi d’autres, est la banque de ces gens-là.

Les semeurs d’étoiles, les culottés et audacieux, les inventeurs, les mousquetaires souriants, fidèles héritiers de ceux qui ont fait de la France un grand pays. Ils vont nous faire enfin vivre un présent sans nostalgie si on veut bien les entendre. 


(*) La banque publique d’investissement est un organisme financier destiné à soutenir les entreprises françaises dans leur développement. Elle a été créée en 2012 par le rapprochement d’Oseo, CDC entreprises (Caisses des Dépôts et Consignations), le FSI (Fonds stratégique d’investissement) et FSI Régions.

dimanche 26 octobre 2014

La Machiavélique et la Cupide


Mme Marie Christine Gerbaux, l'épouse de Mr Alain Gerbaux a entrepris de tout temps de détruire la famille de Guy Gerbaux, pour une simple raison, la cupidité.

Son mari, même si il est responsable de ses actes, est pris en « tenaille » entre sa mère Mme Aline Gerbaux et sa femme Marie Christine.

Ayant été parachutiste à Mont de Marsan, il a besoin de montrer son autorité auprès de ses deux « femmes » !

Sans ces deux-là, je pense qu'il n'aurait jamais entrepris toutes ses actions néfastes et ignobles. Je connais mon frère l'ayant toujours accompagné comme un grand frère, je l'ai choisi comme parrain de mon fils, la SCI CETA objet du conflit avec Oséo, ce n'est que dans l'intitulé Claude ET Alain.

Lorsque nous bavardions, seuls, loin de sa mère ou de sa femme, à la concession SNGA de Roissy en Brie ou lors de réunions Citroën, il me disait « comment tu peux faire pour entreprendre autant de choses ». Son but dans la vie : un travail tranquille avec un minimum de responsabilité, pour pouvoir s'occuper de ses filles.

Mme Marie Christine Gerbaux n'a aucune compétence, sauf, la seule, de trouver un mari fortuné ou qui pouvait le devenir, elle s'est mariée très jeune avec mon frère Alain et n'a jamais travaillé, mais elle se permettait de me donner des conseils de gestion et de réclamer de l'argent !

D'où la gêne de ce frère Claude Gerbaux, qu'elle n'avait de cesse de vouloir détruire, ce qu'elle ne manquait pas d'indiquer à certains membres de la famille.



lundi 29 septembre 2014

Mme Aline GERBAUX, ne devrait pas habiter cette maison


Mme Aline GERBAUX née NORMAND, ne devrait pas habiter dans cette maison,
au 7 Rue de l'avenir à Pontault Combault.

En effet, si mon père l'a faite construire en 1957, puisqu'avant nous habitions chez mes grands-parents Mr et Mme Robert NORMAND, au 1 Rue de l'avenir de la même ville, elle a tout « entrepris », pour que mon père Guy GERBAUX, apprécié de tous, ne puisse pas en profiter lorsqu'il fut en retraite. Il décèdera le 2 décembre 1987 à l'âge de 63 ans, dans sa maison du 7 rue de l'avenir. Ce qui lui permettra de vivre seule dans cette dernière.

        
 
Mme Aline GERBAUX Est-elle malade ?. je ne sais pas, mais c'est une très bonne « manipulatrice ».

Voir index Famille

Mme Marie Christine GERBAUX née FONTAINE goute les joies des vacances
à Vallon Pont d'Arc !
Photo mise en ligne par elle-même sur Facebook le 26 septembre 2014 à 14H24.

Elle a détruit des vies par ses mensonges voir ici :
Abuse-t-elle de sa belle-mère, Mme Aline GERBAUX ?
Mais quelle jolie paire toutes les deux !
 
Si je mets cet article en ligne, c'est qu'après 18 ans de souffrances, de harcèlements et la perte de toute les sociétés créées par mon grand-père Robert NORMAND, mon Père Guy GERBAUX et moi-même, des vies bouleversées, en particulier celle de mon fils dont elle est la grand-mère, on continue encore l'acharnement contre moi.
A qui la faute, en premier lieu, cette FEMME avec son fils Mr Alain GERBAUX et sa femme Marie Christine GERBAUX née FONTAINE.

On vient de me prendre le peu d'héritage de mon oncle et ma tante, Mr et Mme Michel et Denise GERBAUX, le CEPME veut prendre la maison...

Mais le pire, c'est que cette FEMME veut racheter les parts de la succession de mon Père Mr Guy GERBAUX, puisque l'on veut tout me prendre, à mon détriment mais surtout au préjudice de mon fils Cédric.

Une audience doit avoir lieu au Tribunal de Commerce de Melun, le lundi 6 octobre 2014. Elle sera représentée par son avocate Maître de Saint Génois qui demandera l'acceptation du Tribunal, pour une somme de 37 000,00 Euros.




Compte rendu de l'audience au Tribunal de Commerce de Melun du 6 octobre 2014

Objet de la convocation : Requête aux fins de vente de droits indivis

En fait, pour faire court, Mme Aline GERBAUX veut racheter mes droits à succession de mon père Guy GERBAUX décédé en 1987, pour une somme de 37.000,00 Euros. C'est à dire, qu'en plus de m'avoir ruiné et détruit une famille, elle récupère tout ce que ses parents, son mari et moi-même avons construit, elle me déshérite, ainsi que son petit fils Cédric.
A l'audience elle était représentée par son avocate, qui n'a pas une connaissance approfondie de sa cliente, ce qui est logique, forcément respectable puisqu'elle a maintenant 82 ans; et d'un dossier vieux de 18 ans, générés par Mr Alain GERBAUX et Mme Marie Christine GERBAUX en complicité avec cette dernière, et qui me poursuit toujours.
Il en est de même pour le Juge, aussi pour ne pas perdre de temps, et ne pas mettre cette « pauvre femme » en difficulté psychique, il prit la décision immédiate de lui laisser la jouissance de ces parts, avec signature chez sa notaire avant le 31 décembre 2014 !

Évidemment Mr Alain GERBAUX était présent dans la salle d'audience, il a juste dit :
« il faut laisser cette pauvre femme de 83 ans, tranquille » en réponse au juge.

Elle a toute sa lucidité, ou alors elle est sous l'emprise de son fils Alain GERBAUX et de sa belle-fille Mme Marie Christine GERBAUX. De toute manière à l'époque du décès de mon père en 1987 elle a 56 ans, et lorsqu'elle a entrepris de détruire tout le patrimoine professionnel familial à partir de 1996, alors qu'elle prend sa retraite, elle a 65 ans

Sa femme Marie Christine attendait dans la « salle d'attente »

*******
Le 1er juillet 2014, le Docteur VIGNE responsable psychiatrie de l'hôpital de Marne la Vallée et du CMP de Pontault Combault. Où ? Rue de l'avenir bâtiment côtoyant cette maison. On avait peur que je commette une « bêtise », j'y suis resté jusqu'au 16 juillet, ce qui me fait une expérience supplémentaire. Sans doute, d'autres à venir...



mercredi 20 août 2014

Je suis épuisé


Qui arrêtera le « monstre » qui m'a donné naissance, après avoir poussé mon père au désespoir décédé en 1987, elle va réussir à me détruire, avec l'aide de son fils Alain et de son épouse Marie Christine ?

Au bout de 18 ans, je n'ai plus la force, ni les moyens de me battre, même avec l'aide, sans relâche, depuis si longtemps d'Emmanuel Huot, de Joël Thoraval, de Pierre Moreau et de ma sœur Bernadette.

Je pense aussi à Cédric, mon fils, que je n'ai pas pu accompagner depuis 16 ans et que le médecin de famille, non seulement profitant de la situation au lieu de m'aider dans les difficultés, s'accaparera ma femme, mais ensuite me remplacera dans une partie de ma propre famille.

Ce conflit familial larvé, explosera en 1997, et alors en profiteront un directeur régional de Citroën Mr Marc Buellet avec son acolyte concessionnaire, Mr Philippe Roybon.

Puis une partie du Tribunal de commerce de Melun en 1998 fera ses « choux gras » de cette situation en la personne de Maître François Cognet et de son avocat Maître François Malpel avec la complicité du Vice-président du Tribunal de Commerce Mr Gérard Duez, sous la bienveillance du juge Mr Josse.

Mais le plus honteux sera l'acharnement qu'aura mis Mr Pierre-Henri Chaussé du CEPME/OSEO/BPI à parfaire cette destruction.

Je suis à bout, je ne veux pas en venir à l'extrême car je suis croyant et je pense un jour retrouver mon père et les personnes qui m'étaient chères.

Mais que cela est dur, combien de temps puis-je tenir ?

Claude GERBAUX


samedi 19 juillet 2014

Deux Grands Serviteurs de l'État



Reconnaissance à ces deux grands serviteurs de l'État et de l'authenticité pour leur éclairage de ce que devraient être la vie en société.

Mr Joël Thoraval, ancien Préfet d'Ile de France, ancien Président du Secours catholique et ancien Président de la CNCDH